Vous êtes ici :

Accueil>ZAC Trailor, les orientations d'aménagement

Imprimer cette page en utilisant la fonction Imprimer de votre navigateur

ZAC Trailor, les orientations d'aménagement

Le projet sur le devenir de la friche Trailor a été présenté hier soir à Lunéville lors d’une réunion publique. C’est le fruit de près de deux années d’études et de concertation. En présence des maires de Lunéville et Moncel-Lès-Lunéville et du vice-président de la CCTLB délégué à l’aménagement du territoire et au développement économique, Hervé Bertrand, le président de la CCTLB, Laurent de Gouvion Saint Cyr a détaillé les principales orientations envisagées pour transformer l’ancien site industriel en futur quartier vert.

Avant tout, concerter …

Le projet de création de zone d’aménagement concertée (ZAC), acte fondateur de la reconquête urbaine de cette friche fait l’objet d’une importante concertation. Dans un premier temps auprès des élus de l’ensemble du territoire puis des riverains, en distribuant 1500 questionnaires dans leurs boites aux lettres et plus largement auprès Lunévillois en lançant une consultation en ligne.

… et répondre aux attentes

Les premiers retours, unanimes, convergent. Les demandes concernent la création de nouvelles offres de services (de loisirs mais également d’équipements culturels), d’espaces verts, de logements (notamment en direction de personnes âgées), de nouvelles activités artisanales et commerciales pour étoffer la zone (à ce titre, les élus seront particulièrement attentifs aux installations qui ne devront en aucun cas venir concurrencer l’offre commerciale du centre-ville, voir plus bas). Les Lunévillois, attachés à la préservation du patrimoine, souhaitent également que la mémoire industrielle du site puisse perdurer.

 
  • La concertation

Aujourd’hui, alors que sont présentées les premières pistes d’aménagement de la zone, s’ouvre une nouvelle phase de concertation au cours de laquelle la population est invitée à s’emparer du projet et faire connaître ses idées et ses attentes. Sur les abribus de Lunéville, dans toutes les communes du territoire et en téléchargement ci-dessous, retrouvez le projet d’aménagement et exprimez-vous.

Une adresse mail est spécifiquement dédiée à vos réactions : zactrailor@delunevilleabaccarat.fr

 

Les principales orientations d’aménagement

  • Au centre, un grand parc

Espace vert largement arboré, ce parc situé au cœur de la zone va compléter le croissant vert, une vaste zone naturelle qui ceinture la ville du parc des Bosquet jusqu’à la Meurthe.

 
  • Au nord, habitations et équipements

En termes d’habitat, il est envisagé de mettre en place un quartier mixant logements individuels et collectifs répondant aux critères d’un éco-quartier et laissant une place à des résidences pour les personnes âgées. Cette partie de la zone, dans la continuité du parc central, sera traversée d’un parc linéaire végétalisé favorisant la mobilité douce.

En termes d’équipements, au siège de la Communauté de Communes viendront s’adjoindre de nouveaux services, notamment culturels : la volonté est de conserver une partie emblématique du patrimoine bâti et de préserver la mémoire industrielle du lieu.

 
  • Au sud, de nouvelles activités

Alors que la Communauté de Communes et la Ville de Lunéville s’engagent dans l’action Cœur de Ville pour notamment défendre et dynamiser le commerce de proximité en centre-ville, le développement d’une zone d’activité en périphérie fera l’objet de toutes les attentions. Le type d’activité amené à s’y installer sera particulièrement scruté. Les élus ont été très clairs : en aucun cas celles-ci ne devront concurrencer les autres commerces de Lunéville.

 
  • Calendrier

Lors de la réunion publique, le président de la CCTLB, Laurent de Gouvion Saint Cyr, a tenu à préciser le calendrier envisagé : « La procédure de mise en place de la ZAC devrait être terminée au tout début de l’année 2019. Le démarrage des travaux dépend de la maitrise foncière du site par la collectivité. L’Établissement Public Foncier de Lorraine (EPFL) mène depuis deux ans des discussions avec les deux détenteurs de la maitrise foncière du site. A ce jour, il apparait possible, voir probable, que les accords de sessions puissent être conclus pour la fin de l’année. Les travaux de désamiantage et de déconstruction débuteraient d’ici le 2ème semestre de l’année 2019, avec le démarrage des travaux des premiers équipements de voirie, en particulier le carrefour central qui desservira tant la zone Trailor que la zone Cora ».